Accueil > Actualités de Mortelle Soirée > Blog > Mener une enquête historique

Mener une enquête historique

Plus on recule dans le temps, moins il y a d’éléments de Police Technique et Scientifique exploitables.

Avant les années 1980, on perd les analyses ADN, les GPS, les téléphones portables
Avant les années 1910, on perd les empreintes digitales
Avant les années 1890, on perd les photographies

Dans les enquêtes historiques, il faut donc exploiter d’autres éléments comme les traces (sur les suspects, sur la victime, sur les objets, sur le sol, sur les murs…), les fouilles des effets personnels, les perquisitions.

Les analyses toxicologiques sont de moins en moins précises en remontant dans le temps, mais on sait quand même détecter des poisons ou la forme d’une arme.

Bref, il faut privilégier l’observation des éléments (soit directement sur la scène de crime, soit par l’intermédiaire des informations détenues par le commissaire).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fringilla dictum velit, felis Phasellus Aliquam Aenean leo. vulputate,