Accueil > Activité d'enquête > Blog > Quatre écueils à éviter pour réussir une enquête

Quatre écueils à éviter pour réussir une enquête

Il est 14 h 10, la secrétaire de votre patron est étendue sur le sol de son bureau inanimée au milieu d’un désordre sans nom. Que s’est-il passé ? Qui a pu s’en prendre à cette gentille Nadège que tout le monde semblait apprécier ?


Vous voilà au beau milieu d’une murder party. Le compte-à-rebours est lancé et vous avez deux heures pour résoudre l’enquête. Mais attentions aux pièges, la précipitation pourrait vous jouer de mauvais tours…

La team Mortelle Soirée vous livre quelques secrets pour éviter de tomber dans le panneau et résoudre votre enquête.

Croire un témoin ou un suspect trop rapidement

Vous êtes donc sur la scène de crime en compagnie de vos collègues enquêteurs et du commissaire de police. Dans une pièce à part, un homme dit avoir été témoin de la scène et est en mesure de vous donner plus d’informations sur le meurtre de la secrétaire. Vous partez donc à sa rencontre pour recueillir son témoignage.

Si vous n’en êtes qu’au début de l’enquête et que chaque indice peut vous être utile, il vous faut toujours redoubler de vigilance et recouper les informations.
Croire un témoin sur parole, ou même un suspect, peut s’avérer dangereux pour votre enquête.

En effet, qui vous dit que le témoin n’est pas bouleversé par ce meurtre ? Êtes-vous tout à fait sûr qu’il a bien vu ou entendu ce dont il parle ? Évidemment, même s’il ne faut pas toujours douter de tout, chaque élément de votre enquête doit vous amener à croiser les informations et faire la lumière sur le mystère.

Ne se concentrer que sur les indices

Un autre écueil à éviter lors de votre enquête serait de ne vous concentrer que sur les indices présents sur la scène de crime. Réussir une enquête policière, c’est en effet savoir mêler les indices de terrain, les témoignages mais aussi la réflexion.

Si les indices peuvent vous donner de sérieuses informations sur les circonstances du crime ou sur l’identité du tueur, il est primordial de chercher à comprendre les motivations de cet assassinat. En d’autres mots, si vous trouvez le mobile, vous aurez plus de facilité à mettre la main sur le coupable.

N’oubliez pas que ce que vous voyez peut vous jouer des tours ! On a vu certains coupe-jarrets disposer de faux indices sur leur scène de crime pour induire en erreur les enquêteurs…

Camper sur sa position

Ne soyez pas trop têtu ! Même si la première intuition peut être la bonne, un bon enquêteur sait se remettre en question au cours de l’enquête. La non-concordance des indices et des témoignages doit vous mettre la puce à l’oreille.

Un bon enquêteur sait mettre en perspective les différents éléments pour trouver l’histoire la plus plausible et la plus crédible. Le travail d’équipe est une bonne façon d’explorer toutes les pistes et de résoudre l’enquête rapidement.

L’impatience de résoudre l’enquête

Enfin, le dernier piège à éviter au cours de votre enquête serait de faire preuve d’impatience. Même s’il s’agit d’une murder party, chaque scenario est rédigé pour un temps de jeu défini.

Prenez le temps de parcourir les différents éléments à votre disposition pour établir le profil du coupable. La précipitation pourrait vous conduire à un échec cuisant si vous passiez à côtés d’indices essentiels à la résolution de l’enquête.

Pour cela, préparez bien vos questions aux témoins et suspects, essayez de reconstituer le meurtre et passez les bracelets au bon suspect !

Une envie de meurtre ? Découvrez tous les scénarios Mortelle Soirée par ici.

pulvinar dolor. ipsum dictum porta. felis ut commodo Nullam elit. accumsan facilisis