Accueil > Activité d'enquête > Blog > Comment constituer des équipes équilibrées lors d’un team building policier ?

Comment constituer des équipes équilibrées lors d’un team building policier ?

De plus en plus nombreuses à choisir des team buildings originaux pour renforcer la cohésion de leurs équipes et les relations entre salariés, les entreprises font le choix de la murder party pour animer leurs séminaires.

Très appréciée des collaborateurs, la murder party peut néanmoins générer quelques frustrations si les équipes ne sont pas équilibrées dès le début du jeu. Voici nos quelques conseils pour constituer vos équipes pour un team building policier.

Règle n°1 : éviter l’entre-soi

A priori, il peut paraître plus simple pour les managers et les collaborateurs de constituer des équipes par affinités et parfois par service.

En procédant ainsi, vous risquez de vous retrouver avec des équipes “hiérarchiques”. Les managers d’un côté et le reste des collaborateurs de l’autre. Cette répartition n’est peut-être pas judicieuse si vous souhaitez améliorer la communication et l’interaction entre vos salariés.

En fait, la répartition de vos équipes doit se faire en fonction de vos objectifs. Ainsi, si vous souhaitez renforcer les relations entre les collaborateurs d’un même service, il peut être judicieux de les regrouper. N’oubliez pas d’intégrer les managers voire d’autres supérieurs hiérarchiques pour rapprocher les participants.

En revanche, si vous souhaitez une interaction plus globale au sein de l’entreprise, il sera plus intéressant de mixer vos équipes.

Dans tous les cas, même s’il faut éviter de construire des équipes par affinité, votre team building policier ne doit pas non plus conduire à un coup de sang. Il serait fort dommage de perdre un collaborateur en cours de route… Pour éviter le drame, on vous conseille de prendre de la hauteur sur les relations entre vos salariés et éviter de constituer des équipes avec des collaborateurs qui ont du mal à s’entendre.

Pour être sûr de ne pas être influencé lors de vos choix, il est tout à fait possible de générer des équipes aléatoirement grâce à des solutions en ligne. Ensuite, il ne reste plus qu’à s’assurer de la compatibilité des joueurs.

Règle n°2 : mixer les compétences

Là encore, regrouper des collaborateurs qui auraient les mêmes compétences et les mêmes goûts n’est pas la meilleure des compositions pour un team building policier.

Dans un précédent article, nous vous révélions les qualités pour devenir un enquêteur hors pair. Si certaines personnes peuvent maîtriser l’ensemble de ces dons d’enquêteur, mieux vaut mélanger vos joueurs pour obtenir des équipes qui résolvent l’enquête ensemble. L’objectif n’est pas qu’un joueur prenne le lead puisqu’il perdrait ses collègues au fil du jeu.

Mixez les créatifs, au regard affûté et à l’imagination débordante, avec des ingénieurs ou des esprits plus scientifiques qui chercheront plus du côté de la logique. Enfin, vous pouvez aussi intégrer nos amis littéraires, mordus d’histoires et peut-être de thrillers, qui pourront décortiquer le scenario pour orienter leur équipe vers un mobile ou un assassin crédible.

Voilà, vous disposez maintenant de toutes les clés pour constituer vos équipes de manière équilibrée. Il ne reste plus qu’à choisir le scénario qui fera vibrer vos collaborateurs. Plutôt meurtre à la campagne ou Père Noël assassiné ? Découvrez notre petite sélection de 5 scénarios qui feront mouche !

Aenean in Phasellus libero commodo felis consequat. ut venenatis